Le ministère de l’Intérieur se convertit à l’innovation

Invité des Rencontres des Acteurs publics, le directeur du projet MAP au ministère de l’Intérieur, Olivier André, a dévoilé quelques pistes innovantes.

20130703-092241.jpg

Un millier de propositions, dont 200 des agents du ministère de l’Intérieur. C’est le résultat d’une enquête menée place Beauvau sur l’innovation dans le cadre de la modernisation de l’action publique.

Onze d’entre elles ont, pour l’heure, été retenues de par leur expertise et leur faisabilité. Les principales mesures s’attachent aux relations entre usagers et administrations, et au premier poste, les procédures dématerialisées. La généralisation des prises de rendez-vous en ligne ou le suivi en direct de la progression d’un dossier sont notamment à l’ordre du jour.

Les agents en première ligne pour l’innovation

Pierre Lhoste, en charge du secteur public chez IBM, confirme ces dires, expliquant que 50 % des administrations interrogées voient les collaborateurs, comme principale source d’innovation.

Olivier André abonde en son sens : « les agents ont une connaissance pratique des réalités mises en œuvre alors que l’administration centrale ne maîtrise que la théorie ». Des projets sont néanmoins parfois rejetés par les directions, comme la fusion de la carte électorale et de la carte d’identité.

César Armand

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s