#Sapingate : de l’utilité d’avoir un chauffeur

Le ministre des Finances et des Comptes publics s’est cassé la figure en faisant le plein d’essence.

Prenez un ministre rond et jovial – ça va souvent de paire -, une flaque longue de gasoil – cela arrive – et badaboum : Michel Sapin se casse le bras.

Adieu veau, vache, cochon, dossiers ! O rage ! O désespoir ! O vieillesse ennemie ! N’ai-je donc tant vécu que pour me voir un jour ministre dans du vomi ?

« Où se trouvait le chauffeur ? »

Etre ministre des Finances et des Comptes publics n’empêche pas d’être détenteur d’un compte privé pour financer son plein. Heureusement, nous apprend l’AFP « de sources concordantes » : « ceci ne l’empêche pas de continuer à travailler » !

Une question tout de même : ne roule-t-il pas une voiture avec chauffeur comme tout membre du Gouvernement qui se respecte ? Où se trouvait le chauffeur ? A l’arrière de la berline ?

César Armand

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s